Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Posted on November 8 2013

.C'est à voir!...»Elle demeura encore un moment rêveuse, et ce nom de Pardaillan appeladans son esprit celui de son fils, et elle songea:«Myrthis! Où peut bien être Myrthis? Et mon fils, le fils de Pardaillan?Il serait temps pourtant de rechercher cet enfant.»Elle réfléchit encore un moment et murmura:«Oui, tout ceci sera liquidé rapidement, soit que je réussisse, soit quej'échoue. sac hermes solde
Il sera temps de rechercher mon fils.»Ayant pris cette résolution, elle frappa de nouveau sur un timbre etjeta un ordre à la suivante, accourue.Quelques instants plus tard, la litière de Fausta s'arrêtait devant levestibule d'honneur du grand inquisiteur, logé au palais.Fausta eut un long entretien avec d'Espinosa, à qui, en échange decertaines conditions qu'elle posa, elle remit spontanément la fameusedéclaration du feu roi Henri de Valois, proclamant Philippe II d'Espagnehéritier de la couronne de France.IVENTRETIEN DE PARDAILLAN ET DU TOREROEn quittant Fausta, le Torero s'était dirigé en hâte vers l'auberge dela Tour, où il avait laissé celle qu'il considérait comme sa fiancéeconfiée aux bons soins de la petite Juana.Il allait d'un pas accéléré, sans se soucier des passants qu'ilbousculait, pris soudain d'un sinistre pressentiment qui lui faisaitredouter un malheur. Il lui semblait qu'un danger pressant planait surla Giralda. ceinture hermes ..Chose étrange, maintenant qu'il n'était plus captivé par le charme deFausta, il lui paraissait que toute cette histoire de sa naissancequ'elle lui avait contée n'était qu'un roman imaginé en vue d'il nesavait quelle mystérieuse intrigue.«Quelle vraisemblance tout cela a-t-il? se disait-il en marchant. Rienne concorde avec ce que je sais. Comment ai-je été assez sot pour melaisser abuser à ce point? Le brave homme qui m'a élevé et qui m'a donnémaintes preuves de sa loyauté et de son dévouement m'a toujours assuréque mon père avait été mis à la torture sur l'ordre du roi et que, pourêtre bien assuré de la bonne exécution de cet ordre, il avait tenu àassister lui-même à l'épouvantable supplice. Le roi n'est pas, ne peutpas être mon père. hermes recrutement
»Et avec une ironie féroce:«Un roi, moi, le dompteur de taureaux! C'est une pitié seulement quej'aie pu m'arrêter un instant à pareille folie! Suis-je fait pourêtre roi! Ah! par le diable! serai-je plus heureux quand, pour lasatisfaction d'une stupide vanité, j'aurai sacrifié ma liberté, mesamis, mon amour et lié mon sort à celui de Mme Fausta, qui fera demoi un instrument bon à tuer des milliers de mes semblables pourl'assouvissement de son ambition à elle! Sans compter que je me donnerailà un maître redoutable devant qui je devrai plier sans cesse. Audiable, la Fausta; au diable, la couronne et la royauté. Torero je suis.Torero je resterai, et vive l'amour de ma gracieuse et tant douce ettant jolie Giralda! Je demanderai à mon ami, M. de Pardaillan, dem'emmener avec lui dans son beau pays de France. Présenté par ungentilhomme de cette valeur, il faudra que je sois bien emprunté pour nepas faire mon chemin, honnêtement, sans crime et sans félonie. Allons,c'est dit, si M.

Comment on this post