Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Posted on January 3 2014

Aussi LouisXV, qui n'avait pas la santé de fer de son aïeul, abandonna ces vastesmagnificences et se fit une existence plus commode et surtout plussecrète dans les petits appartements qu'on voit encore aujourd'hui.6º Quel est le véritable inventeur de la machine de Marly? On sait que,d'après toutes les histoires et biographies, cet inventeur serait unouvrier liégeois, Rennequin Sualem. L'ouvrage de M. Le Roi nousdémontre, d'après des documents authentiques et des témoignagesirréfutables, que c'est une erreur. L'inventeur, l'architecte, legouverneur de la machine qui passait au dix-septième siècle pour unemerveille du monde, est un gentilhomme liégeois nommé le chevalier deVille; Rennequin Sualem en aurait été seulement le constructeur, et plusexactement le charpentier. M. Le Roi donne à ce sujet une descriptionde la machine qui montre quel était l'état de la science hydraulique àcette époque et qui témoigne que cette œuvre lourde, coûteuse,compliquée, n'en était pas moins digne d'admiration. sacs vanessa bruno cuir
7º On sait que le grand roi, sur le point de mourir, se fit apporter sonarrière-petit-fils et lui adressa quelques paroles pleines de dignité.Ces paroles, recueillies par les assistants et qui furent mises auchevet du lit du jeune Louis XV, ont été reproduites par les historiensavec des variantes considérables. M. Le Roi a retrouvé une pièce trèscurieuse qui fait cesser toute incertitude à cet égard et nous donnedéfinitivement le texte authentique.8º Ce morceau curieux est tout simplement l'analyse d'un manuscritcomposé par quelque secrétaire de madame de Pompadour, d'après les notesmêmes de la marquise, et qui a pour titre: État des dépenses faitespendant le règne de madame la marquise de Pompadour, à commencer le 9septembre 1745 jusqu'au 15 avril 1764 (c'est le jour de sa mort).Disons tout de suite que le total général est d'environ trente-sixmillions et demi pendant dix-neuf ans; donc, de moins de deux millionspar an. «Voilà, sur sa déclaration, dit M. sac vanessa bruno en cuir Le Roi, le relevé de ce quemadame de Pompadour a coûté à la France.» C'est beaucoup, sans doute,mais j'avoue que, d'après tout ce qu'on a écrit sur les prodigalités deLouis XV envers ses maîtresses, sur le faste, le luxe de la marquise dePompadour, je m'attendais à un chiffre plus élevé, et je ne sais si pourles dépensiers de nos jours ce chiffre ne paraîtra pas mesquin.D'ailleurs, il faut remarquer que madame de Pompadour tenait une sortede cour, qu'elle donnait des fêtes, qu'elle faisait des pensions. Aussije lis sans étonnement cette réflexion qui termine le manuscrit: «Voiciun fait que personne ne voudra croire, qui est qu'à sa mort l'on n'aittrouvé à cette femme que 37 louis d'or dans sa table à écrire, et setrouve devoir la somme de 1,700,000 livres.»Voici comment se décomposent les trente-six millions. On sait que lamarquise était une femme de beaucoup d'esprit et de goût, aimant lesbâtiments, les tableaux, les sculptures, cultivant elle-même les arts,et qui avait une cour d'écrivains et d'artistes. L'état des dépensesentre à ce sujet dans des détails intéressants pour l'histoire des artset donne un total de plus de neuf millions. sac vanessa bruno cabas
On sait aussi que madame dePompadour aimait les chevaux, qu'elle fit acheter des étalons dansplusieurs pays, et qu'elle fonda dans sa terre de Pompadour le beauharas qui existe encore aujourd'hui. L'état de ses dépenses sur cetarticle s'élève à plus de trois millions. On trouve encore pourmédailles, 400,000 livres; pour une collection de pierres gravées,400,000 livres; pour fêtes, voyages du roi, comédies, opéras, quatremillions. Le chapitre des aumônes est malheureusement plus modeste, ilest ainsi marqué: Donné aux pauvres pendant tout mon règne, 150,000livres. Il est vrai qu'il y faut ajouter de nombreux secours et pensionsdonnés à des maisons religieuses.9º «Il n'est aucun fait historique, dit M. Le Roi, qui ait rendu plusodieux le nom de Louis XV; et qui, d'un autre côté, ait donné lieu àplus de divagations parmi les écrivains, que le mystérieux établissementdu Parc aux cerfs.

Comment on this post